Archives de Tag: Noel

52 La Guerre 1914. Alfred Noel, Joseph Mague. Expo à la médiathèque de Ste-Mère-Eglise

La Guerre 1914 : chansons en normand et exposition.

Alfred Noël a écrit plusieurs chansons publiées par la revue Val’Auna.A Noel aleluia 001

No péeut veî eun ballon dirigeablle sus le tablleau.

No péeut veî eun ballon dirigeablle sus le tablleau.

Alleluia 2 001

Joseph Mague.

(orthographe de l’auteur)

Dans la grand’ casern’ quand tu s’ras là-bas,

Je sieus raid’ sur, man fi, qu’ souvent t’arpens’ras

A ta vieul’ moman qu’a-z-eu tant d’minsère

A vous él’ver, tai, tes sœux et tes frères.

Écris-mai deux mots,  l’ sei quand l’ennu prend,

Cha décherge el’ cœur  d’écrire à ses gens.

   Chanson formidable que Joseph Mague écrit vers 1912 juste avant la guerre 14 – 18 qui va bientôt commencer. Déjà le service militaire obligatoire avait été fixé à trois ans…

Saint-Mihié, ch’est bi loin, nos est pas bi riche,

Si faut débourser, tan pèr’ fait la griche ;

Quiens, v’là deux pistol’, much’  les  man p’tit gars ;

Si t’es dans  queuqu’ mais  passé capora

D’mande eun’ permission à tan capitaine,

Pour v’ni fair’ vai  tes biaux galons d’ laine.

   Cette chanson fait suite à une veine de contes et de chansons de soldats qui a plusieurs siècles, de Louis 14 à Napoléon. La mère du soldat sait les risques de ne pas revoir son fils mais elle pleure en silence et se montre forte :

Sais terjous soumis, propre et couraigeux,

Fais leu vai c’ que ch est qu’les Normands d’ileu !

Prends gard’ d’avai fraid, n’ fais pas d’z’imprudences,

Et n’ fréquent’ pas trop l’café ni la danse.

Do ta bonn’ amie l’ sei, au coin du feu

Pour le p’tit soldat, no priera le Bouon Guieu.

14 Le départ du conscrit tbre bn

La vie est comm’ cha, no s’artrouv’, no s’quitte,

Mais, vais-tu, trouais ans cha pass’ co bi vite

Quand tu r’viendras cha s’ra pour longtemps,

Ta p’tite Armandeine aura prins vingt ans,

Faudra vous marier, vous bailli nout’ ferme ;

A ta neuch’, garçons ! no s’amus’ra ferme….

Non, tu n’ veux pès rire en quittant tan pais,

T’aurais plutôt l’cœur à pieurer, est-ch’ pès ?

Les gens qui no guett , faut pas qu’ej’ pleuriomes

Allons, man petiot, fais vai qu’ t’es un homme

Devant  qu’ed’  monter  dans c’mâodit tramway

Ah !  dis  mai  boujou, boujou  cor  eun’  fais !

 

CD  Angelina  pl. 11  Le départ du Conscrit de Joseph Mague  2’ 56

Expo à la médiathèque de Ste-Mère-Eglise…

Expo 14 44 18h15 bon 001couv VDD 79 001

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Auteurs en normand : décédés, Bessin, Chansons, Cotentin, Revues normandes

43. CD Je syis magnifique ! 7. Noué de guerre, de Marie Berthe. Langue normande à La Cambe, Isigny, Grandcamp 1er 2 mars, programme

JE SYIS MAGNIFIQUE ! (2014)

La galette du CD - 16 titres, 13 €, boutique : magene.com

La galette du CD – 16 titres, 13 €, boutique : magene.com

Si Théo apprécie les poèmes de Côtis-Capel qui donnent une formidable puissance aux chansons, ce disque donne aussi rendez-vous à bien d’autres auteurs normands qui ont su magnifier leur langue, qu’ils soient du continent ou des îles voisines. Profitons pleinement de ces moments où notre langue normande, bien en vie dans ce disque, montre sa richesse et toutes ses subtilités. Daniel Bourdelès. Théo chante le dimanche 2 mars à Grandcamp.

7. Noué de guerre

Marie Berthe (Mireille Tournière, 1937-2012) était membre de l’Association Alfred Rossel, Tchidbou/Cherbourg.

Biographie de Marie Berthe, (Mireille Tournière, rédactrice du Boués-jaun

Biographie de Marie Berthe, (Mireille Tournière, rédactrice du Boués-jaun)

7. Noel de guerre

Je syis byin mourmaôde1 annyi
J’entendouns pus prêchi
Qué dé tueries et de boumbes
Les vuurs sount croquis2 sus leus toumbes…

Sus Terre, annyi, ch’est Noué.
Ches mères, qui qu’o vount avaer ?
Ryin que leus quoeu pouor plleuraer,
Ryin que leus urs pouor gimaer3 !

Dessin R. Pézeri. Reims ? Verdun ? Léningrad ? Dresde ? Londres ? St-Lô ? Périers ? Le Havre ? ...

Dessin R. Pézeri. Reims ? Verdun ? Léningrad ? Dresde ? Londres ? St-Lô ? Périers ? Le Havre ? …

À ce sei, j’i grâos sus le quoeu.
Louen d’ichin, av-ous veu
Les urs des pouors pétiots
Qu’ount pus mais qué la pé sus les os ?

Sus Terre, annyi, ch’est Noué.
Ches quenâles, qui qu’i vount avaer ?
Le sablle pouor s’y couchi,
Le sablle pouor y mouori.

Hyir oû sei, no viyit
Dauns leus maisouns minchies
Des pétiots qui grégeolaient4,
Dauns l’s écllais bllauncs qui fouédrâllaient5.

Sus Terre, annyi, ch’est Noué.
Ches pétiots, qui qu’i vount avaer ?
La poue, tréjous en yeus,
La guerre, tréjous tcheu yeus.
Rémi Ourdan est originaire de Valognes

Rémy Ourdan est originaire de Valognes

Oû lû qué d’acataer
Dé quei pour sé machacraer
Pouor s’ minchi, s’ brésilli,
Pouor s’ente-capuchi6, sé hagui7.

   Ch’est-i paé muus dé veî
S’ouovri les pouores urs sés
Du syin qui s’achânit8
Quaund no li bâle dé dequei mouogi !

1 mourmaôde : désespérée,  2 croquis : recroquevillés,  3 gimaer : pleurer,  4 grégeolaient : tremblaient,  5 fouédrâllaient : tombaient comme un orage,  6 s'ente-capuchi : s'entrebattre très violemment, 7 se hagui : lacérer,  8 s'achânit : s'effondra.
Expo Auteurs en normand, partenariat Magène - Ville de St-Lô

Expo Auteurs en normand, partenariat Magène – Ville de St-Lô

A ne pas manquer. Informez vos amis de Carentan à Caen et St-Lô !

A ne pas manquer. Informez vos amis de Carentan à Caen et St-Lô !

Notez sus vous calendryis : expo « Bricquebec en 1914 (avec la vie avant 14 et la catastrophe ferroviaire du 4 août 1914 – Cf. La Voie du Donjon n° 79, 10 € – les tranchées : aquarelles d’Alphonse Robine;…) et en 1944 » les 7-8-9 juin et les 1er au 11 août. Réalisation Les Amis du Donjon.

Les années terribles 001

Poster un commentaire

Classé dans Auteurs en normand : décédés, Bessin, Chansons, Concerts Magène, Cotentin, Ecologie, Faête és Normaunds, Juin 1944, Revues normandes, Vocabulaire