Archives de Tag: bateau

66. Pêcheurs en côte des Isles. Robert Pot. Carteret

Pêcheurs en côte des Isles

Eun live de photos byin esplliquies

No péeut acataer chu live de 140 pages à l'Office de Tourisme de Barneville-Carteret

No péeut acataer chu live de 140 pages à l’Office de Tourisme de Barneville-Carteret

     Byin le boujou, v’chin eun live de photos des pêqueus de Cart’ret halaés en portrait par Robert Pot dans l’s annaées 1960 – 1980… Eune pouquie de mots normaunds s’évâopile amount les peissouns et les batiâos…
    Robert Pot est eun horsin (s = z) qu’a couneu les gens de la mé touot quenâle en 1954 : « je dois au Père Rachine mes premières expériences à la barre et à Remond Blondel la pêche à la traîne de mon premier maquereau, ils m’ont adopté, je devais avoir dans les treize ou quatorze ans ».

Route pêche 001lég Route pêche 001

congre 001congre lég 001

Ya 4 pages de vocabulaire et paé louen de 130 photos dauns chu biâo live

Ya 4 pages de vocabulaire et paé louen de 130 photos dauns chu biâo live

    à clin et can 001clin lég 001

Je vas paé tout mette sus ch’té bllo !… Ch’est pouor vous dounaer eune idaée !

à can = à champ

Rémin Pézeri

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Cotentin, mer, pêche, Vocabulaire

64. Les voiles noroises / Les veiles norouèses : eun nouvé baté !

Les veiles norouèses

Eune équipaée normaunde

 

Les petits batiâos qui vount sus la graunde iâo ount-i des gaumbes ?? L'esnèque ch'est itou le noum d'eun jéeu à Tec-Nor, et pis ya itou sen graund fr-re, le... Dreknor !

Les petits batiâos qui vount sus la graunde iâo ount-i des gaumbes ?? L’esnèque ch’est itou le noum d’eun jéeu à Tec-Nor, et pis ya itou sen graund frère, le… Dreknor !

     Byin le boujou, v’chin cha que vos allaez pouvi byintôt luure sus le trige Les Voiles noroises / Les veiles norouèses… !  www.voiles-norroises.fr

Dé depis qu’o nâquit (et maême byin avaunt !), la countraée és North Men, qui feut noumaée la Normaundie, vit d’accaunt la mé. Mais que les Escaundinaves terrîtent ichin et fîtent chu nouvé pais, et pis ampraès cha d’aveu les espllorateus arnoumaés, trachous de countraées, et pis d’o les Terres-Neuvâs, les viageous normaunds ount merqui lus pas sus tous les terrans de la pllannète. Ya-z-eu byin d’s histouères incréyablles sus la mé.

Les Normaunds du Cotentin terrîtent à Messine en Sicile... Ya pas qu'en Aunglleterre ! Peinteure sus eune quérette...

Les Normaunds du Cotentin terrîtent à Messine en Sicile… Ya pas qu’en Aunglleterre ! Peinteure sus eune quérette…

Ch’est pouor chenna que l’assembllaée Les veiles norouèses vouorait byin pairaé eun baté danoués du XIyîme syiclle pouor reguindaer coume qui que no fit âotefeis ches batiâos-chin et coume qui qu’i travêquaient sus l’iâo.
Les veiles norouèses vount servi és Normaunds à rémôqui eun savi-faire vuus de pus de mille annaées. Et pis itou do ch’té idaée-lo, les savaunts vount pouvi muus coumprenre ches batiâos-chin.
Ch’est possiblle itou de vos-en venin d’acaunt nous sus noute trige Faicebouc.

Noute histouère :

    Ch’est en viageaunt sus la Baie des Veys (des gués en fraunceis) à bord du Dreknor que les syins qui gencîtent l’association prêchîtent de lus idaée de faire un baté.

Le Dreknor

Le Dreknor

  I se démentîtent petit à petit de de pouorsuure et cha fut Les veiles norouèses lé 21 dé s’tembe dé 2013 par Damien Bouet (dipllômaé en archéiologie à l’Universitaé de Strasbouorg), Thibaut Grimaldi (à la tête d’eune entreprinse) et Frédéric Palmer (Cap’tanne d’eune vedette sus Le Port du Have), touos les treis amouchelaés pa la passion de la mé et de l’Histouère.

Je voulîmes remâtaer le patrimouène maritème nord-uropéien, de l’âge du Fé oû XIe syiclloe. J’ avouns doun évolaé la fèchoun du Skuldelev V touot récopi, dauns le respé des matériâos et des savi-faire dé ch’t épocte-lo. La prémyire évolaée feut de pairotaer les pllauns et la féchoun du baté. Ampraès byin du câtu à retrachi chenna, le chauntyi nava pouvit quemenchi par le fait. L’association Dreknor, nous mint pouor nous âotes leus appartements à Quérente et le premyi lot de boués, coupaé en forâe d’Essay (Orne) arrivit sus trige lé 28 dé mâr dé 2014.

La baleine ch'est le gros boués qui tyint le mât (Veî le biâo récit de Henri Gogibu sus noute CD "Veillie normaunde")

La baleine ch’est le gros boués qui tyint le mât (Veî le biâo récit de Henri Gogibu sus noute CD « Veillie normaunde »)

Noute équipe de bénévoles, accoutaée par la syinne du Dreknor, travâle achteu à féchounaer le baté, bordé par bordé et rivet par rivet. J’aimeriouns finin le baté, pour yête és coumémoratiouns des 950 auns de la Batâle de Hastingues (Anglleterre).

Les dates à reténin :

– 21 dé s’tembre dé 2013 : Naissaunche dé l’Association
– 28 dé mâr dé 2014 : Le premyi lot de boués arrive à Quérente
– 28 d’avril dé 2014 : No-z-a genci la quile du baté !

(fâot pronounchi tchile le pus souovent)

Et lé 27 et 28 dé s’tembe à Quérente / Carentan cha rest La Fête des Normands

Texte : Damien Bouet, Président de la nouvelle association Les voiles noroises

mins en normaund par le greffyi de chu bllo, mais cha peut yête amendaé…

Il va donc y avoir bientôt sur le site internet de l’association (www.voiles-norroises.fr) une page  en normand

Le dragon est une pièce amovible sur les esnèques. Cha fait poue !!

Le dragon est une pièce amovible sur les esnèques.
Cha fait poue !!

Poster un commentaire

Classé dans Auteurs en normand : Les Amis du Donjon, Cotentin, Faête és Normaunds, mer, Vocabulaire