Archives de Catégorie: Saisons

47 Du nouveau sur Joseph Mague ! Photos de la Fête de la langue normande en Bessin avec l’ADTLB.

Les élus du Parc des marais et de la Communauté de Communes d'Isigny-Grandcamp et Christian Nisse, Président de l'ADTLB, association qui fédère 93 communes du Bessin et a établi le programme de la Fête normande

Les élus du Parc des marais et de la Communauté de Communes d’Isigny-Grandcamp et Christian Nisse, Président de l’ADTLB, association qui fédère 93 communes du Bessin et a établi le programme de la Fête normande. L’expo Mague réalisée par Magène est visible deux mois à l’Office du Tourisme à Isigny.

Michel Le Bas, le 3 mars 2014
Boujou,
Hier au concert Magène, j’ai retrouvé un spécialiste en généalogie, Monsieur Lionel Bonnetot, qui habite Isigny-sur-Mer et qui a commencé des recherches sur Joseph Mague, les tous premiers éléments sont les suivants :
Joseph Mague habitait à Balleroy en 1911 !!!, Rue des Forges. Voilà ce qui explique qu’il connaissait l’éditeur Fertard qui a publié en 1904 et 1912 environ ses 24 Chansons du Bessin sur des cartes postales illustrées. [Magène vient de mettre en vente le CD « Angelina » contenant un choix parmi ces 12 Chansons du Bessin, 12 € en direct, boutique sur le site magene.com ; voir articles précédents de ce blog]

Son père est bien né à Paris le 22 09 1830. Son grand père, Etienne, Alphonse vivait à Ducey.
Sa mère est née à Saint-Pierre-Eglise (mais abandonnée à Valognes) le 01 12 1829 : pas étonnant qu’il ait connu Alfred Rossel (qui habitait Cherbourg) et qu’il ait participé au Bouais-Jan vers 1900.

Sa femme Pulchérie Zenaïse est née à Marigny le 28 03 1874, sa belle mère Becquet Marie Louise est née aussi à Marigny en 1839 (entre Saint-Lô et Coutances, le pays de Louis Beuve, autre grand fondateur de la littérature en normand).
Il s’est marié à Marigny le 3 10 1898 ; quelques mois après naissait à Marigny Marguerite Marie Pauline le 14 03 1899, cette première fille (que l’on ignorait) est morte jeune à Vire le 28 02 1905, elle avait presque 6 ans. Ses deux sœurs sont nées aussi à Vire en 1902 et 1904.

Si l’on ajoute les liens de sa famille avec Avranches, ses études à Mortain et sa retraite à Granvilleles liens de J. Mague et de son ascendance avec la Basse-Normandie sont donc très bien établis, de même que ses rapports avec Balleroy, ce qui est un très précieux renseignement : le chainon manquant !!

Il reste certainement encore des surprises à venir : pourquoi pas une photo de J. Mague ??
Un grand merci donc aux recherches fructueuses de Lionel BONNETOT.
Michel (il reste quelques places à l’excursion autour de la langue normande organisée les lundi 8 et mardi 9 avril par Magène dans le Sud-Manche, quelques chambres aussi le lundi soir)

Michel Le Bas, Grandcopais d'adoption est passionné par Joseph Mague et les mystères de sa biographie

Michel Le Bas, Grandcopais d’adoption est passionné par Joseph Mague et les mystères de sa biographie

Le président de Magène et rédacteur de ce blog évoque la qualité littéraire des Chansons du Bessin.

Le président de Magène et rédacteur de ce blog évoque la qualité littéraire des Chansons du Bessin.     Ph. Michel Le Bas.

Retour en images sur la Fête de trois jours. Vendredi soir à Lison, Nadège Queuniet a en-chanté le public qui a chaleureusement participé.

Retour en images sur la Fête de trois jours. Vendredi soir à Lison, Nadège Queuniet a en-chanté le public qui a chaleureusement participé.

L'immense talent de Marie Lemoine a ravigoté les contes normands fantastiques

L’immense talent de Marie Lemoine a ravigoté les contes normands fantastiques

Chanter la galette de sarrasin (de Louis Beuve) entretient la mémoire. A 93 ans, un beau moment d'émotion à la médiathèque de La Cambe samedi matin

Chanter la galette de sarrasin (de Louis Beuve) entretient la mémoire. A 93 ans, un beau moment d’émotion à la médiathèque de La Cambe samedi matin

La soupe à la graisse de Marie Berthe a amusé les auditeurs...

La soupe à la graisse de Marie Berthe a amusé les auditeurs…               Ph. Michel Le Bas.

Les lectures en normand seront renouvelées à l'arryire (à l'automne).

Les lectures en normand seront renouvelées à l’arryire (à l’automne).    Ph. Michel Le Bas.

Pierre Boissel, après un exposé sur le parler du Bessin et l'étude de "La petite servante" de J. Mague, explique la façon de jouer des violoneux traditionnels

Pierre Boissel, après un exposé sur le parler du Bessin et l’étude de « La petite servante » de J. Mague, explique la façon de jouer des violoneux traditionnels

M. le Curé de Canchy a dit son sermon en normand et avec humour. Ch. Nisse l'en remercie.

M. le Curé de Canchy a dit son sermon en normand et avec humour.                                                                 Ch. Nisse l’en remercie.                                                                     Ph. Michel Le Bas.

Bllâodes et coéffes de Caen ont dansé dans l'église avec leurs belles coiffes...

Bllâodes et coéffes de Caen ont dansé dans l’église avec leurs belles coiffes…   Ph. Michel Le Bas.

L'esnèque est un jeu qui passionne les grands. Tec-Nor a animé le dimanche de 14 à 17 h : 12 jeux normands (avec Dominique et Yves Le Bresne, R Pézeri et Michi le Bas). En Bessin, on connaît la galoche ou bouchoone ainsi que la Randonnée minette de tradition orale.

L’esnèque est un jeu qui passionne les grands. Tec-Nor a animé le dimanche de 14 à 17 h : 12 jeux normands (avec Dominique et Yves Le Bresne, R Pézeri et Michi le Bas). En Bessin, on connaît la galoche ou « bouchonne » ainsi que la Randonnée minette de tradition orale.

Dany et Théo ont chanté La Dentélyire de Joseph Mague et le répertoire du nouveau CD "Je syis magnifique !

Dany et Théo ont chanté La Dentélyire de Joseph Mague et le répertoire du nouveau CD « Je syis magnifique ! »

Humour et émotion (avec "Men frère... Men frère" de Côtis-Capel) alternent dans ce très beau répertoire : en normand, ch'est reide seur !

Humour et émotion (avec « Men frère… Men frère » de Côtis-Capel) alternent dans ce très beau répertoire : en normand, ch’est reide seur ! A l’année prochaine !

Publicités

1 commentaire

Classé dans Auteurs en normand : décédés, Bessin, Chansons, Concerts Magène, Cotentin, Faête és Normaunds, Jeux normands et sports, Revues normandes, Saisons

45. CD Je syis magnifique ! 8. Les Cons par Marcel Dalarun. Normandises 2 par Roger Jouet

JE SYIS MAGNIFIQUE ! (2014)

8. Les Cons

  Voici une chanson qui n’a d’ambition que de faire sourire !… Une respiration nécessaire, ne pas se prendre trop au sérieux !

Texte paru dans le recueil bilingue « A men leisi » de Marcel Dalarun

  Chanson 8 du CD

Men cousin qu’était pêqueus
Sus la mé à longueu de jou
Parfeis pa le temps breuneus
Enhannait1 pus qu’à sen touo (bis).
Port de Granville

Port de Granville

     Ah ! Que disait défunt men père,
     Touot cha ch’est byin de la minsère
     Vâorait muus pêqui des cons
     Y en a byin pus que de peissouns.
à Granville

à Granville

Men veisin qu’était roguu2
Travaillait dauns sen gardin
Ch’était eune ouvrage byin du
Dé qui qu’i viyait paé la fin (bis).
DSC08590
     Ah ! Que disait défunt men père
     Touot cha ch’est byin  de la minsère
     Vâorait muus sumaer des cons
     Cha creit byin muus que les cardrouns3.
DSC08585
Marotène qu’aimait l’amour
Rabûquait4 touotes ses envies
O trachait de nyit et de jouo
Sauns happaer l’houme de sa vie (bis).
à Caen, Rue Froide, magasin de BD.

à Caen, Rue Froide, magasin de BD.

     Ah ! Que disait défunt men père
     Touot cha ch’est byin de la minsère
     Vâorait muus trachi des cons
     No-z-en troue pus qué de raisoun.
Insolite tsunami à Granville

Insolite tsunami à Granville

Ah ! Que disait défunt men père,
Touot cha ch’est eune graunde minsère
N’importe quique seit qué je féchiouns
Je butouns5 tréjous sus des cons…

1 ahanait, éprouvait de la peine, 2 costaud, 3 chardons, 4 Rabâchait, 5 Nous tombons toujours sur.

Marcel Dalarun. À men leisi, p.181 (9 strophes), L’Harmattan, Paris, 2004.

Les Cons cd 001 couv Normandises Jouet 001avant propos 001couv norm 2 001

Des expressions , no-z-en troue pus qué de raisoun !

« Les mots se ressemblent étonnamment d’un bout à l’autre de la Normandie ». signé Roger Jouet

Les deux livres de Roger Jouet doivent se trouver dans votre bibliothèque, ou muus dauns voute pouquette ! Les expressions populaires sont classées par thèmes, traduites en français et commentées avec pertinence et humour !

80 p. format carré 20 x 20 cm, 13,20 €

1 commentaire

Classé dans Bessin, Chansons, Cotentin, Ecologie, Livres en normand, Saisons, Vocabulaire

44. CD Je syis magnifique ! 6. Les Bochus / Les Rouoges-gorges, de Côtis-Capel. Météo

JE SYIS MAGNIFIQUE ! (2014)

6. Les Bochus

 Voici un des plus beaux poèmes de Côtis-Capel, Les Rouoges-Gorges à lire dans son dernier recueil, Les Côtis aux Editions  Isoète, Cherbourg, 1985. Les bochus, c’est le nom des Rouges-gorges, ce sont les oiseaux les plus familiers du jardin.

index

Ch’est l’hivé, ch’est la freid. La bllaunc gelaée et la gllèche.

Et cha dure. Chinq bochus se ratirent dauns men gardin.

Je lus émiâole eun morcé de men pan dès oû matin.

    (Je leur émiette un morceau de mon pain dès le matin).

Touos-lé-jouors no s’artroue, ieus et mei, à noute pllèche ! (bis)

2014 01 26 les rouges-gorges

I me disent qué cha lus pllaît, que cha les câoffe, et qu’i sé vèchent

     (ils se régalent…)

I gounfllent lus fale (leur gosier) rouoge et fount les barassins,

     (les fiers, ils font les importants, les orgueilleux).

Ch’est lus mercis, magène (je suppose, sans doute). I n’en sount paé grédins (avares).

Les petits bochus et mei, je vous dis qué no se prêche ! (bis)

 

Le gorget rouoge d’eun bochu, cha ne sérait yête dé saung !

Pétête qué ch’est le solé qui le taque ainchin en riaunt…

Mais i paraît que l’amour a la couleu du rouoge !

DSC08931

Riaez doun, mes ouésiâos, l’hivé s’aquève maisi (maintenant),

Le bounheu va revénin. Guettyiz, la terre bouoge…

21 de févri dé 2014, eune risaée de solé...

21 de févri dé 2014, eune risaée de solé…

Mais, d’où-vyint chinq bochus ? (Pourquoi sont-ils cinq ?) Oh ! Y a p’tête eun veuvyi !…

   … Un veuf, car il y a un nombre impair et les rouges-gorges vivent en couples fidèles.
   Le poème se termine donc par une note triste, comme souvent chez Côtis-Capel. 

rouges gorges 001

  Plage 6. Les Bochus (Côtis-Capel/Daniel Bourdelès) 2’12

C’est l’hiver. C’est le froid. La gelée blanche. Et la glace.

Et ça dure. Cinq Bossus se réfugient dans mon jardin.

Je leur émiette un morceau de mon pain dès le matin.

Tous les jours on se retrouve, eux et moi, à notre place.

DSC08960

Ils me disent que ça leur plait, que cela les réchauffe, et qu’ils se régalent.

Ils gonflent leur gorge rouge et font les orgueilleux.

C’est leurs mercis, sans doute. Ils n’en sont pas avares.

Les petits bossus et moi, je vous dis qu’on se parle.

Photo Le Goubey / Veyssières. Edition Isoète, Cherbourg

Photo Le Goubey / Veyssières. Editions Isoète, Cherbourg

La gorge rouge d’un bossu, ça ne saurait être du sang !

Peut être que c’est le soleil qui le tache ainsi en riant….

Mais il paraît que l’amour a la couleur du rouge !

DSC08946

Riez donc, mes oiseaux, l’hiver s’achève maintenant ;

Le bonheur va revenir. Regardez, la terre bouge…

Mais d’où cela vient qu’il y ait cinq bossus ? Oh, il y en a peut être un qui est veuf !..

  Vous avez pu écouter cette chanson le dimanche 26 janvier sur France Bleu Cotentin (à midi vingt). Elle est toujours disponible sur le site de cette radio, cliquez sur la page d’accueil de magene.com, c’est immédiat.
  (Le CD Je syis magnifique ! est aussi envoyé par la poste dès réception d’un chèque de 13 €, port inclus, à Magène,  J.-C. Léger 5 Allée Blanche Lande 50270 Barneville-Carteret)…
Ecoutez aussi « Le rouge-gorge » de Pierre Guéroult, CD Magène en concert, chanson très drôle ! Le rouoge-gorge se moque du jardinier qui veut lui tendre des pièges…
Table des 16 titres page deux du livret du CD - 20 pages

Table des 16 titres page deux du livret du CD – 20 pages

Les promioles sount avoriblles ch't'annaée. I plleut et fait solé mais ya paé-z-eu de freid...

Les promioles sount avoriblles ch’t’annaée. I plleut et fait solé mais ya paé-z-eu de freid…

 

Eune ventaée de surouêt a achânaé quiques abres dauns men gardin...

Eune ventaée de surouêt a achânaé quiques abres dauns men gardin…

 

DSC08945

Météio : Deman sammedi à Bricbé : le temps dégarilli, cha sera qu’oû quemenchement de jouornaée. Cha va se débarbouilli devaunt que de dînnaer, et à l’arlévaée, cha s’armutène, le cyil se cherge, ya de l’engrais par coups. No-z-a pus mais biâofaire de chilaées dauns la matinaée, brin d’iâo ampraès dinnaer. Le vent a tumbaé.

Demain samedi à Bricquebec le temps perturbé ne concernera que la première partie de journée. Diminution de la nébulosité en fin de matinée, passages nuageux parfois denses l’après-midi. Pluie se raréfiant peu à peu le matin, pas de précipitation l’après-midi. Vent modéré.

Dimmaunche à Bricbé, éga ! Vouêties, cha fracache. Le temps se racafouone touote la matinaée mais cha se tasse, le temps s’étchure mais ya co de la filache la relévaée. Paé d’iâo. Vent assaez quoeuru. Dauns la nyit de dimmaunche à lundi, seyiz de précâotioun, rafales du Su reide counséquentes (70 km à l’heure).

Dimanche à Bricquebec attention, très fortes rafales. Fort risque de nuages bas persistants le matin, ciel se dégageant mais restant voilé l’après-midi. Pas de précipitations. Vent assez fort. Pour la nuit de dimanche à lundi, attention, très fortes rafales de vent de Sud

Nous fêtons les LAZARE. Mais aussi Sacha, Axel, et Séréna. Lazare est l’adaptation grecque puis latine du nom biblique Eléazar qui est le frère de Moïse. S’il reste régulièrement attribué, c’est devenu un prénom très rare de nos jours. Quant à Sacha,…  http://france.lachainemeteo.com/meteo-france/ville/previsions-meteo-bricquebec-781-2.php

Poster un commentaire

Classé dans Auteurs en normand : décédés, Chansons, Cotentin, Ecologie, météo, Saisons, Vocabulaire

41. Nos grands-mères, CD Je syis magnifique ! 3. Le devaunté d’Alphonse Allain et la météio

 Le devaunté, ch’est le tabllyi que no met…

devaunt sei !

 Alphonse Allain a su, à partir d’un simple tablier, nous ramener à notre enfance… Le devaunté (mot qui vient de « devaunt tei ») joue-t-il encore un rôle pour les enfants d’aujourd’hui ? Peut-être a-t-il trouvé un substitut, mais lequel ?

A la fête du moulin de Rhétoville, Le Pays de Valognes et Les Goublins, fidèles au costume traditionnel

A la fête du moulin de Rhétoville, Le Pays de Valognes et Les Goublins, fidèles au costume traditionnel

3. Lé devaunté       

Jé me souovyins de sen tabllyi :

Ch’tait eun graund devaunté touot blleu

Par derryire qu’était pouési1

Chaffetaé2 et passaé de couleu (bis).

Dessin dans Bouone et Bouonotte de Maurice Fichet

Dessin dans Bouone et Bouonotte de Maurice Fichet

O le ballochait3 à la brèque

Pouor rapassaer les petits viâos

Et o lé rempllissait de bûquettes

Qu’ol engllannetait dans les cllos.

Devaunt l’âtre, o savait le lochi4

Quaund fallait rémôqui le feu

Et ch’tait quemode dauns le poulailli

Pouor ramassaer les œus…

 DSC08357

Sen devaunté iyoù qu’o m’ttait

Les biaôs légueumes du gardin,

Pannais, carottes et pourés,

Braunques dé loryi et du thym (bis).

Ch’est enco d’aveu sen tabllyi

Que la goule quiquefeis o nouos torchait

Quaund, lermaunts et débâochis5,

Quiques déhaits6 nouos chaboulaient.

Tablier fait avec de la toile américaine après la guerre, utilisé pour mettre les épingles à linge

Tablier fait avec de la toile américaine après la guerre, utilisé pour mettre les épingles à linge

Qu’il était quemode pouo se camuchi

Quaund eun horsin s’apprèchait ;

En ryin d’temps souos sen tabllyi

Touos fouorous7 no s’y muchait.

I me souvyint d’eun sei d’hivé…

Dauns sen devaunté bouossounaé,

Bouguie8, je l’i veue plleuraer :

Pépère s’en était allaé… (bis)

Chenna j’peus l’dire sauns hénéqui9,

Veire, et j’peus l’dire hâot et cllai :

Ya pus ryin qu’a remplléchi

Lé devaunté dé nous graund-mères…

1  noué, 2 auréolé, 3 et 4 secouer, 5 désemparés, 6 accidents de santé, 7 peureux, 8 recroquevillée, 9 hésiter.

Alphonse Allain, Le tabllyi de ma graund-mé. CD « Je syis magnifique ! » et dyisyîme live à venin, Querqueville, 1er trimestre 2014.

DSC09347Météio : Deman sammedi à Bricbé, cha rest l’Assembllaée généralé és Amins du Donjon. Cha vente tréjous ! Allaez à voute leisi d’aveu vos quérettes à pétrole, ch’est casuel et ya byin d’s accidents et des déhaits…

Le 12 dé févri sus la 13 à Valouones

Le 12 dé févri sus la 13 à Valouones

Vos pouvaez vous faire sâossaer et péeut yavaer co du grési à la relévaée…

Sus le su de m'n hus / Sur le seuil de ma porte

Sus le su de m’n hus / Sur le seuil de ma porte

Et la nyit ch’est enco eune ventaée de surouêt byin esposaunte…

à Bricbé le jéeudi 20

à Bricbé le jéeudi 20

Météo : Demain samedi à Bricquebec avis de coup de vent. Quelques averses faibles le matin, averses avec possibilité de grêle l’après-midi. Vent fort. Pour la nuit de samedi à dimanche, attention, très fortes rafales…

Ichin dauns le virage de la côte de Cattigny à Bricbé, eune file de vingt auns a mouoru chu lundi-chin... J'en syis touot acabâssaé...

Ichin dauns le virage de la côte de Cattigny à Bricbé, eune file de vingt auns, Marie, a mouoru chu lundi-chin… J’en syis touot acabâssaé… Achteu ya des pancartes Danger, il ‘tait byin temps !

Poster un commentaire

Classé dans Auteurs en normand : Les Amis du Donjon, Chansons, Concerts Magène, Cotentin, Ecologie, Juin 1944, Livres en normand, météo, Saisons, Vocabulaire

40. Jean-Baptiste Pasturel, Histouères dé tchu nouos. Opportune décrue

(Météio à Pris / Périers pou lé 12 et le 13 dé févri à la fin de chu billet)

Jean-Baptiste Pasturel

n’a pas fini de nous étonner !

L'édition de 1996

L’édition de 1996

Opportune décrue

Son premier recueil fut publié en 1937 , puis en 1947 (augmenté) repris en 1968 en graphie normalisée créée par Fernand Lechanteur, puis en 1977 à 3000 exemplaires. Epuisé et retiré en 1996 à l’occasion de la fête de son centenaire. Né à Pris / Périers (à l’Ouest de Saint-Lô), préparateur en pharmacie, il avait pour but d’amuser les Prisiais avec des « monologues » qui mettent en évidence la « malice » et les bons côtés de personnages réels de la bourgade…

DSC08080 Chorale, théâtre et opérettes animaient la cité. Mais mobilisé en 1915, il connaît l’horreur de Verdun. En mai 1917, un obus l’enterre vivant ; dégagé il reste six jours dans le coma… Chanteur, musicien, acteur, il savait tout faire. Les Histouères étaient des intermèdes entre les actes du théâtre… Le talent qu’avait l’acteur Pasturel d’établi un étroit contact avec son public est passé dans l’écrit. Voici une de ses premières Histouères…

2 1ères strophes 001DSC08641str 3 4 5 001DSC08092DSC08096dessin rond eau 001dessin sur toit 001

str 6 7 8 9 001Mélanie

Mélanie

DSC08106

Polyte

str 10 11 001

DSC08099Météio à Pris pou lé 12 et le 13 dé févri dé 2014 :

Mardi lé ounze dé févri

  Deman jéeudi à Pris / Périers seyis de précâotioun, fortes rafales reide counséquentes. Ciel byin nuageus ; gêne de quiques foyis orageus. Ch’est possiblle d’avei du grési oû matin, et de bastauntes haraées  l’après-midi.

Demain jeudi à Périers attention, très fortes rafales. Ciel très nuageux, risque de quelques foyers orageux. Averses avec possibilité de grésil le matin, averses fortes l’après-midi..

Mercrédi douoze dé févri

   Annié à Pris : enco des ventaées du Su à la relévaée. Le temps est bas dès oû matin, le cyil demeure byin embîlaé. Dé l’iâo enco byin possiblle oû matin coume ampraès dinnaer. Vent fort de Sudouêt.

Aujourd’hui à Périers : établissement d’un vent fort l’après-midi. Très nuageux le matin, ciel couvert et sombre par des nuages bas de mauvais temps l’après-midi. Pluie possible en limite de perturbation le matin, pluie l’après-midi. Vent fort.

Poster un commentaire

Classé dans Auteurs en normand : décédés, Cotentin, Ecologie, Livres en normand, Saisons, Vocabulaire

39. Nouveau CD Magène. plage 11. La Maunche en Cotentin. Caunchoun de J. Lebouteiller

(Météio à Bricbé pou lé 10 et le 11 dé févri à la fin de chu billet)

Jacques Lebouteiller,

le poète amoureux du Cotentin

DSC08168

11. La Maunche en Cotentin.

Chanté par Théo Capelle, CD « Je syis magnifique ! », janvier 2014.

 Adapté du français : « La Manche en Cotentin ».

Jacques demeure à Sant-Georges-Mountco, oûpraès de Sant-Lô. Ch’est li-même qui féchoune ses caunchouns et i les launluure enco byin par coups.
(Ecoutaez-les sus la Teile et acataez ses galettes !). 

Jacques habite à Saint-Georges-Montcocq, près de Sant-Lô. Il est auteur-compositeur-interprète, (écoutez ses chansons sur Internet et achetez ses CD !)


DSC08135

Tous les vents écorchés

Hurlant dans les barrières

Les manoirs oubliés

Les clochers à bâtière

Au détour du brouillard

Un bras tendu, un poing

Accroché comme un phare

Aux lumières du matin

DSC00185

Aux lumières du matin

La Manche en Cotentin

DSC00387

Vent d’ava vent d’amount1
Hurlaunt dauns les barryires
Les manneis les maisouns
Les clloquis à bâtyire2.

DSC09522

Quaund la breume s’écale
Ch’est dreit coume digue3 eun poueng
Ahoqui coume eun phare
Souos les riles du matin…
1 Vent d’Ouest, vent d’Est, 
2 clochers à deux pans de toit, 
3 se dresse, perce DSC00451
    Souos les riles du matin
    La Maunche en Cotentin
Refrain : riles : souffles légers et frais.

soir de tempête cap de Carteret 015

Les roquis aiguuchis

 Chornaés4 pa la crinyire

 Des graunds ch’vâos débâochis5

 Qui galopent sus la mé.

 Sus lé sablle évâopillis6

 Des galots équerpis7.

Accotaés à la jetaée,

 Des batiâos affolaés8

4 giflés, 5 désemparés, 6 éparpillés, 
7 dispersés, 8 déchaînés, qui prennent peur

    Souos les riles du matin

    La Maunche en Cotentin

Photo Jean-Claude Léger

Photo Jean-Claude Léger

 Et la daunche se poursuut

 En hâot sus la falaise

Les mâovis9, les quérues

 Qui fouonilent la gllaise

 Coume eune tapis’sie.

 Les quériages dé l’arryire

 Ratouornent les vuus fries10

Les mâoves cha les ratire…

9 grives, 10 champs d’herbe     
Les marais de Carentan, paradis des ouésiâos

Les marais de Carentan, paradis des ouésiâos

  Souos les riles du matin

    La Maunche en Cotentin

  DSC08170

Des villâches sount niés

 No-z-en garde lé milleu.

 Oû pais des marais

 L’iâo agraundit les cieus.

 Souos la breume du crachin

 Dreit oû mitaun de l’hivé

 Oû biâo mitaun du quémin

 Tu pars et jé n’té reveis…

DSC08176

   Souos les riles du matin

    La Maunche en Cotentin

DSC00188

 No z-est dé sablle et vent

 Dé russiâos et rivyires.

 J’allouns d’aveu lé temps

 Qui torteure la pyirre…

Moulin de Réthoville Val-de-Saire

Moulin de Réthoville Val-de-Saire

 Si no chaunte à l’âote bouot

 D’eun pais isolaé

 Ch’est la Terre d’aveu nouos

Qui chaunte à lenreit…

   Souos les riles11 du matin

     La Maunche en Cotentin.

(bis)

Aiguisés les rochers

Giflés par la crinière

Des chevaux déchaînés

Qui chevauchent la mer

Les plages étirées

Qui crèvent de silence

Au bout de la jetée

Les bateaux se balancent

Sant-Vât-la-Hougue

Sant-Vaât-la-Hougue

Aux lumières du matin

La Manche en Cotentin

La danse continue

Là-haut sur la falaise

Les mouettes et les charrues

Qui déchirent la glaise

Une géométrie

Des sillons de l’automne

On fouille la prairie

Les mouettes tourbillonnent

DSC08186

Des villages noyés

On garde l’essentiel

Au pays du marais

L’eau agrandit le ciel

Sous le fouet du crachin

Au ventre de l’hiver

Au ventre des chemins

On va et on se perd

On est de sable et vent

De ruisseaux et rivières

On va avec le temps

Qui taraude la pierre

Et si l’on chante au bout

D’un pays á l’écart

C’est la terre avec nous

Qui chante quelque part

Aux lumières du matin

La Manche en Cotentin.

DSC00417

  Prochain concert Magène Théo accompagné par Dany : à Grandcamp-Maisy, dimanche 2 mars 17 h. Trois jours d’animations normandes à Isigny et environs.

Pochette du CD "Je syis magnifique !" (bon de commande sur le site magene.com)

Pochette du CD « Je syis magnifique ! » (bon de commande sur le site magene.com)                              réalisée par Guy D’Ekein

Météio à Bricbé pou lé 10 et le 11 dé févri dé 2014 :

Lundi dyis dé févri

   Annyi à Bricbé : ampraès les dépêlaées oû matin, le cyil demeure byin embîlaé. Vent de Norouêt.

Aujourd’hui lundi à Bricquebec : après les pluies du matin, ciel très nuageux. Vent de Nord-Ouest.

Mardi lé ounze dé févri

  Mardi à Bricbé, eune fiselaée de vent devyint eune ventaée à la relévaée. Le temps est bas d’aveu des nuaées couoresses. Dé l’iâo à siâotaées en allaunt dauns l’arlévaée. Fort vent d’ava. No sait paé : cha peut co fouédrailli. Fortes vouêties dauns la nyit.

Mardi à Bricquebec vent modéré se renforçant l’après-midi. Ciel couvert et sombre par nuages de mauvais temps. De la pluie qui s’intensifiera au cours de l’après-midi. Vent fort. La fiabilité de la situation est assez faible, parce qu’un doute subsiste sur la force des vents. Pour la nuit de mardi à mercredi, avis de fort coup de vent..

Poster un commentaire

Classé dans Chansons, Concerts Magène, Cotentin, Ecologie, Saisons, Vocabulaire

38. Nouveau CD du groupe Magène. 15. Men quoeu, men quoeu, ch’est coume la mé…

(Météio à Bricbé pou lé 7 et le 8 dé févri à la fin de chu billet)

Côtis-Capel,

Men quoeu, men quoeu,

Ch’est coume la mé.

Raz-Bannes, p. 13, O.C.E.P. Couotaunches, 1970. 

Poème mis en musique par Daniel Bourdelès,

CD « Je syis magnifique ! »  chanté par Théo Capelle.
3’28

(Les couplets en caractères maigres et bleus ne sont pas chantés sur le CD). 

Accordéon : Manuela LECARPENTIER

Guitare : Jean-Louis DALMONT

Contrebasse : Dany PINEL

Arrangements musicaux et maître de chant : Jean-Louis DALMONT

Prise de son : Bruno MORISETTI pour Studio Big Walter (www.bigwalter.com), 2013. Un enregistrement remarquable… Une émotion intense…

Côtis-Capel (Albert Lohier) était à la fois pêcheur comme son père, prêtre et poète. Il parcourait le Cotentin en moto pour la JAC.

Côtis-Capel (Albert Lohier) était à la fois pêcheur comme son père, prêtre et poète. Il parcourait le Cotentin en moto pour la JAC.

15. « Coume la mé »    

B-Carteret grande marée 034 (5)

Ebbe et Fllot. Ebbe et Fllot. Vouêchement incoumprénablle.

    Reflux et Flux. Reflux et Flux. Balancement incompréhensible.

Halaunt l’iâo, pouossaunt l’iâo, quériaunt l’ vré à bannelaes

Pus qu’ n’ en séraient chérgies des chents et des chents d’attelaes.

   Retirant l’eau, ramenant l’eau, charriant le varech à tombereaux pleins

   Plus que n’en seraient chargés des centaines et des centaines d’attelages.

Ebbe et Fllot. Ebbe et Fllot. Moulènement incriablle.

Et c’ qui s’écappe d’eun bord rarive sus l’ couop d’eun âote,

Et c’ qu’était éfachi r’vivit l’ lendeman et r’souord.

Tréjouos l’ creichaunt, parai, est suuzu d’eun découors,

Coume ampraés la basse-iâo la mé rest tréjouos hâote.

   Toujours le croissant de Lune, n’est-ce-pas, est suivi d’un décours

   De la même façon après les basses eaux la mer redevient toujours pleine.

Jersey (Jèrri en normand) vue de Cart'ret... "La Côte des Isles". Si près... et si louin ! Fête de la langue normande internationale à Jèrri les 10 au 14-15 juin. Réservez vos batiâos !

Guernesey est derrière Sercq et ne se voit pas de Carteret !!!

Fête de la langue normande internationale à Jèrri les 10 au 14-15 juin. Réservez vos batiâos !           Photo Jean-Claude Léger

                  

Men quoeu, men quoeu, Ch’est coume la mé.

Mon coeur, mon coeur, C’est comme la mer.

Carteret plage de Carteret a

Vouêties, anorouêties1, l’hivé, né fount qu’ s’entesuure.
Touot est sêta à-fait2. Les gens, les bêtes sount yens3.
No-z-entend patrâlli la mé oû hâot du pllen4 ;
Ch’est dauns des temps inta qué vyinent les graundes mâotures.
Dé derire la crouésie, à mei touot seu j’ la guette.
Cha m’erjue5. J’en i poue. Ch’est si bllaunc. Ch’est si nei.
Pus cha quincâle déhors, pus cha quincâle en mei.
Hélas, j’ tyinrai-t-i dreit quaund vyinra la surguette6 ?
                        Men quœu, men quœu,
                        Ch’est coume la mé,
 1 Coups de vent d’Ouest, coups de vent de Nord-Est, 2 serré ; complètement fermé, 3 dedans, 4 à marée haute, 5 m’inquiète, 6 le piège
Coups de vent d’ouest, coups de vent de nord-ouest, l’hiver, ne cessent de se succéder,
Tout est bien en place. Les gens, les bêtes sont à l’abri.
On entend la mer déferler à la côte ;
C’est dans des temps pareils que viennent les catastrophes.
Derrière la fenêtre, tout seul je l’observe.
Cela m’inquiète. J’en ai peur. C’est si blanc. C’est si noir.
Plus la tempête fait rage, plus l’agitation monte en moi.
Hélas, serai-je assez fort quand viendra mon heure ?

DSC03906

Ah, si j’ pouvais m’ gîndaer et veî la mé entyire !
Ah, si j’ pouvais r’trachi la pus graunde amouchelae7 !
Si j’ pouvais m’amountaer pus hâot qu’ la drennyire nuae
Coume ouésiâos oû Renouvé, quaund l’ biâo temps les rattire !…
Eh byin, si louen qué j’ vais-j’, cha n’ s’sait qu’eune pouore miotène ;
Et si louen qu’ j’avis’ais, cha n’ s’sait qu’eun cuémenchement !
La mé à perte dé veue, la mé à perte dé temps…
Ch’est ainchin qué j’aime veî la mé d’ la Cotentène.
                        Men quœu, men quœu,
                        Ch’est coume la mé,

7 la plus grande montagne

Ah, si je pouvais me dresser et voir l’immensité de la mer !
Ah, si je pouvais retrouver le plus haut sommet !
Si je pouvais m’élever au-dessus du plus haut nuage
Comme oiseaux au printemps, quand le beau temps les fait revenir !...
Eh bien, si loin que je puisse voir, ce ne serait que peu de choses ;
Et si loin que je découvre, ce ne serait qu’un commencement !
La mer à perte de vue, la mer à perte de temps…
C’est ainsi que j’aime voir la mer depuis la Cotentine.
PHoto Jean-Claude Léger

Photos Jean-Claude Léger sauf la précédente R. Pézeril

L’âote nyit, j’i ravagi : ch’était eune mé indène8
Pus qu’ n’en veirount, magène, les syins du graund métyi9 :
À dyis luues dauns l’ terran touot était ébllâqui10
—  Noun, janmais no n’eut creu qu’o peuve yête si malène —
O bôchait les vallaes. O fâoquait les hâotes terres.
Si louen qu’ no s’en alisse, gens et bêtes afollaes,
O sé r’mâtait d’vaunt nouos coume pouor nouos enfroumaer.
Et mei, dauns men trélu11, j’ récitais ma prière…
                        Men quœu, men quœu,
                        Ch’est coume la mé.

8 mauvaise, 9 de la pêche hauturière, 10 écrasé, 11 angoisse.

L’autre nuit, j’ai fait des cauchemars : c’était une mer mauvaise
Plus que n’en verront, sans doute, les pêcheurs de la haute mer :
A dix lieues dans les terres, tout était écrasé
─ Non, jamais on n'eut cru qu’elle puisse être si méchante ─
Elle comblait les vallées. Elle fauchait les hautes terres.
Si loin que l’on s’enfuît, gens et bêtes nerveuses,
Elle se redressait devant nous comme pour nous engloutir.
Et moi, tremblant, je récitais ma prière…

Carteret grande marée 028

Eune jouornae d’ graund’ marae, d’ basse-iâo, à la bavette :

à la bavette : au bord de la mer (l’eau telle une dentelle d’écume)

Ch’était sus l’asseiraunt et pé eun rîle dé vent.

   C’était presque en soirée et pas un souflle froid de vent

Rounrounaunt ryin qu’ pouor mei eun rot d’amount oû louen.

   Ronronnant seulement pour moi un roulement de Nord-Est au loin.

Persoune à l’entouo d’ mei. Persoune qué mei qui guette.

   Personne autour de moi. Personne d’autre que moi ne regarde.

Eune mâove a fait trembllaer la mé du bouot dé s’n âle…

   Une mouette a fait trembler la mer du bout de son aile…

Ah, coume j’érais vouli, men Dieu, qué cha durît,

   Ah, comme j’aurais voulu que cela durât,

Et qu’ cha seit pouor tréjouos la drényire accalmie !…

   Et que cela soit pour toujours la dernière acalmie !…

La mé déjà ratouorne… I fâot byin qué j’ m’en âle.

   La mer déjà repart… Il faut bien que je m’en aille.

                        Men quœu, men quœu,

                        Ch’est coume la mé,

                        Men quœu, men quœu,

                        Ch’est coume la mé,

Mon cœur, c’est comme la mer,
                              Comme la mer, la mer,
                        Mon cœur, c’est comme la mer,
                        Comme la mer,
                                        Comme la mer.
(transposition en français avec l'a participation de Bernadette Lecarpentier)
Photo Jean-Claude Léger

Photos Jean-Claude Léger

Prochain concert Magène Théo accompagné par Dany : à Grandcamp-Maisy, dimanche 2 mars 17 h. Trois jours d’animations normandes à Isigny et environs.

Vos pouvaez enco entenre Théo et mei dauns vous coumpiouteus sus le trige de Fraunce blleu Cotentin, ch’tait le 4 févri à 6 h et quart du sei.

Pochette du CD "Je syis magnifique !" (bon de commande sur le site magene.com)

Pochette du CD « Je syis magnifique ! » (bon de commande sur le site magene.com)                              réalisée par Guy D’Ekein

Météio à Bricbé pou lé 5 et le 6 dé févri dé 2014 :

venrédi 7 dé févri

Deman à Bricbé : ventaée qui mollit byin vite. Cyil qui chaunge jusqu’à byin embîlaé. D’s achânaées d’iâo du matin oû sei. Vent quoeuru. Coumbyin de vent, no sait-i ? La nyit, méfious des révolins. Quiques abiâosies à venin. Crachin.

Demain vendredi à Bricquebec : coup de vent s’affaiblissant rapidement. Ciel variable à très nuageux. Averses toute la journée. Vent fort. La fiabilité de la situation est limitée, parce qu’un doute subsiste sur la force des vents. Pour la nuit de vendredi à samedi, avis de coup de vent. Apparition de quelques trouées. Pluie faible.

Sammedi lé 8 dé févri

  Sammedi à Bricbé, eune fiselaée de vent devyint eune ventaée à la relévaée. Nuaées couoresses, no peut avaer des pyids d’orage dauns l’arlévaée. Chilaées touote la jouornaée. Fort vent de surouêt. No sait paé : cha peut co fouédrailli. Vouêties dauns la nyit.

Samedi à Bricquebec, vent modéré évoluant en coup de vent pour l’après-midi. Ciel très nuageux, possibilité de foyers orageux en cours d’après-midi. Averses toute la journée. Vent fort de Sud-Ouest. La fiabilité de la situation est modérée, avec l’instabilité et le risque d’averses qui sera important. Pour la nuit de samedi à dimanche, avis de coup de vent d’Ouest.

érosion côte 1 001

Les dunes reculent à l'échelle d'une vie humaine... Et dans trois siècles ? Un millénaire ? Le Cotentin, un île comme Jersey et Guernesey avant elle...

Les dunes reculent à l’échelle d’une saison, d’une vie humaine… Et dans trois siècles ? Un millénaire ? Le Cotentin, bientôt une île comme Jersey et Guernesey avant elle…

Poster un commentaire

Classé dans Auteurs en normand : décédés, Chansons, Concerts Magène, Cotentin, Ecologie, Guernesey, Jersey, Livres en normand, Saisons, Vocabulaire