47 Du nouveau sur Joseph Mague ! Photos de la Fête de la langue normande en Bessin avec l’ADTLB.

Les élus du Parc des marais et de la Communauté de Communes d'Isigny-Grandcamp et Christian Nisse, Président de l'ADTLB, association qui fédère 93 communes du Bessin et a établi le programme de la Fête normande

Les élus du Parc des marais et de la Communauté de Communes d’Isigny-Grandcamp et Christian Nisse, Président de l’ADTLB, association qui fédère 93 communes du Bessin et a établi le programme de la Fête normande. L’expo Mague réalisée par Magène est visible deux mois à l’Office du Tourisme à Isigny.

Michel Le Bas, le 3 mars 2014
Boujou,
Hier au concert Magène, j’ai retrouvé un spécialiste en généalogie, Monsieur Lionel Bonnetot, qui habite Isigny-sur-Mer et qui a commencé des recherches sur Joseph Mague, les tous premiers éléments sont les suivants :
Joseph Mague habitait à Balleroy en 1911 !!!, Rue des Forges. Voilà ce qui explique qu’il connaissait l’éditeur Fertard qui a publié en 1904 et 1912 environ ses 24 Chansons du Bessin sur des cartes postales illustrées. [Magène vient de mettre en vente le CD « Angelina » contenant un choix parmi ces 12 Chansons du Bessin, 12 € en direct, boutique sur le site magene.com ; voir articles précédents de ce blog]

Son père est bien né à Paris le 22 09 1830. Son grand père, Etienne, Alphonse vivait à Ducey.
Sa mère est née à Saint-Pierre-Eglise (mais abandonnée à Valognes) le 01 12 1829 : pas étonnant qu’il ait connu Alfred Rossel (qui habitait Cherbourg) et qu’il ait participé au Bouais-Jan vers 1900.

Sa femme Pulchérie Zenaïse est née à Marigny le 28 03 1874, sa belle mère Becquet Marie Louise est née aussi à Marigny en 1839 (entre Saint-Lô et Coutances, le pays de Louis Beuve, autre grand fondateur de la littérature en normand).
Il s’est marié à Marigny le 3 10 1898 ; quelques mois après naissait à Marigny Marguerite Marie Pauline le 14 03 1899, cette première fille (que l’on ignorait) est morte jeune à Vire le 28 02 1905, elle avait presque 6 ans. Ses deux sœurs sont nées aussi à Vire en 1902 et 1904.

Si l’on ajoute les liens de sa famille avec Avranches, ses études à Mortain et sa retraite à Granvilleles liens de J. Mague et de son ascendance avec la Basse-Normandie sont donc très bien établis, de même que ses rapports avec Balleroy, ce qui est un très précieux renseignement : le chainon manquant !!

Il reste certainement encore des surprises à venir : pourquoi pas une photo de J. Mague ??
Un grand merci donc aux recherches fructueuses de Lionel BONNETOT.
Michel (il reste quelques places à l’excursion autour de la langue normande organisée les lundi 8 et mardi 9 avril par Magène dans le Sud-Manche, quelques chambres aussi le lundi soir)

Michel Le Bas, Grandcopais d'adoption est passionné par Joseph Mague et les mystères de sa biographie

Michel Le Bas, Grandcopais d’adoption est passionné par Joseph Mague et les mystères de sa biographie

Le président de Magène et rédacteur de ce blog évoque la qualité littéraire des Chansons du Bessin.

Le président de Magène et rédacteur de ce blog évoque la qualité littéraire des Chansons du Bessin.     Ph. Michel Le Bas.

Retour en images sur la Fête de trois jours. Vendredi soir à Lison, Nadège Queuniet a en-chanté le public qui a chaleureusement participé.

Retour en images sur la Fête de trois jours. Vendredi soir à Lison, Nadège Queuniet a en-chanté le public qui a chaleureusement participé.

L'immense talent de Marie Lemoine a ravigoté les contes normands fantastiques

L’immense talent de Marie Lemoine a ravigoté les contes normands fantastiques

Chanter la galette de sarrasin (de Louis Beuve) entretient la mémoire. A 93 ans, un beau moment d'émotion à la médiathèque de La Cambe samedi matin

Chanter la galette de sarrasin (de Louis Beuve) entretient la mémoire. A 93 ans, un beau moment d’émotion à la médiathèque de La Cambe samedi matin

La soupe à la graisse de Marie Berthe a amusé les auditeurs...

La soupe à la graisse de Marie Berthe a amusé les auditeurs…               Ph. Michel Le Bas.

Les lectures en normand seront renouvelées à l'arryire (à l'automne).

Les lectures en normand seront renouvelées à l’arryire (à l’automne).    Ph. Michel Le Bas.

Pierre Boissel, après un exposé sur le parler du Bessin et l'étude de "La petite servante" de J. Mague, explique la façon de jouer des violoneux traditionnels

Pierre Boissel, après un exposé sur le parler du Bessin et l’étude de « La petite servante » de J. Mague, explique la façon de jouer des violoneux traditionnels

M. le Curé de Canchy a dit son sermon en normand et avec humour. Ch. Nisse l'en remercie.

M. le Curé de Canchy a dit son sermon en normand et avec humour.                                                                 Ch. Nisse l’en remercie.                                                                     Ph. Michel Le Bas.

Bllâodes et coéffes de Caen ont dansé dans l'église avec leurs belles coiffes...

Bllâodes et coéffes de Caen ont dansé dans l’église avec leurs belles coiffes…   Ph. Michel Le Bas.

L'esnèque est un jeu qui passionne les grands. Tec-Nor a animé le dimanche de 14 à 17 h : 12 jeux normands (avec Dominique et Yves Le Bresne, R Pézeri et Michi le Bas). En Bessin, on connaît la galoche ou bouchoone ainsi que la Randonnée minette de tradition orale.

L’esnèque est un jeu qui passionne les grands. Tec-Nor a animé le dimanche de 14 à 17 h : 12 jeux normands (avec Dominique et Yves Le Bresne, R Pézeri et Michi le Bas). En Bessin, on connaît la galoche ou « bouchonne » ainsi que la Randonnée minette de tradition orale.

Dany et Théo ont chanté La Dentélyire de Joseph Mague et le répertoire du nouveau CD "Je syis magnifique !

Dany et Théo ont chanté La Dentélyire de Joseph Mague et le répertoire du nouveau CD « Je syis magnifique ! »

Humour et émotion (avec "Men frère... Men frère" de Côtis-Capel) alternent dans ce très beau répertoire : en normand, ch'est reide seur !

Humour et émotion (avec « Men frère… Men frère » de Côtis-Capel) alternent dans ce très beau répertoire : en normand, ch’est reide seur ! A l’année prochaine !

Publicités

1 commentaire

Classé dans Auteurs en normand : décédés, Bessin, Chansons, Concerts Magène, Cotentin, Faête és Normaunds, Jeux normands et sports, Revues normandes, Saisons

Une réponse à “47 Du nouveau sur Joseph Mague ! Photos de la Fête de la langue normande en Bessin avec l’ADTLB.

  1. Très beau reportage, j’enrage d’être un expat et de ne pouvoir profiter de ces instants

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s